La puberté, la grossesse, la maladie ou encore l’environnement dans lequel nous vivons sont des facteurs, parmi tant d’autres, qui peuvent faire évoluer le corps d’une femme au cours de sa vie. Ils sont à l’origine du changement de la vision que possède une femme sur son corps. Néanmoins, un autre facteur, et non des moindres, rentre également en compte : les réseaux sociaux. En effet, ces derniers véhiculent une certaine image du corps des femmes, considéré comme le « corps parfait » alors qu’il est en réalité souvent photoshopé ou passé sous le bistouri. Comment réhabituer nos yeux aux réelles courbes des femmes et comment accepter son corps tel qu’il est ?

Le body goal et le body shaming

Le corps des femmes est souvent la cible des réseaux sociaux car il doit correspondre à de nombreux critères pour être catalogué comme le « corps parfait » ou « body goal », celui dont tout le monde rêve. Les adolescentes, notamment, se sont souvent mises en danger lors de challenges qui ont circulé sur le web pour rentrer dans le moule d’un corps idéalisé et valorisé par notre société. En effet, c’est lors de l’adolescence que le corps d’une femme évolue le plus et il est parfois difficile de l’accepter. Par ailleurs, c’est aussi à ce moment-là que les critiques sur le physique sont les plus vives : le « body shaming » est une pratique courante au collège, lycée et même en études supérieures, qui consiste à humilier quelqu’un à cause de son corps, quel qu’il soit.

Claudia Cardinal fortement retouchée sur l’affiche du festival de Cannes 2017

Les réseaux sociaux ne sont pas les seuls à véhiculer cet idéal du corps féminin. En effet, les médias dans leur globalité en sont les principaux acteurs. Récemment, l’affiche officielle du Festival de Cannes a été dévoilée et a provoqué de vives réactions. En effet, l’actrice choisie, Claudia Cardinale, apparaît fortement retouchée : sa taille et ses jambes ont été affinées, sa poitrine légèrement accentuée et ses cheveux modifiés. Même si la principale concernée dément la polémique car elle n’y voit « aucune atteinte au corps de la femme », qu’est-ce qui justifie un tel niveau de retouches ? Est-il nécessaire de gommer autant de « défauts » qui n’en sont pas ? N’est-il pas possible d’accepter qu’une femme ait un corps de femme et pas de Barbie ?

affiche festival de Cannes

Vergetures et cellulite, faut-il les combattre à tout prix ?

Il est nécessaire aujourd’hui de réhabituer nos yeux, homme ou femme, à voir et à accepter le corps d’une femme tel qu’il est. Une poitrine moyenne, des fesses rebondies, une taille de guêpe, un corps parfaitement harmonisé de façon naturelle (sans passer par la chirurgie ou sans avoir recours à des artifices) est quasiment impossible. Notre corps dépend en partie de nos gènes, tout le monde ne peut pas avoir la même morphologie que sa voisine et c’est parfaitement normal. Les vergetures et la cellulite existent, la peau d’une femme n’est pas parfaitement lisse. Certaines ont de la cellulite même en faisant du sport quatre fois par semaine. Quant aux vergetures, elles apparaissent lorsque la peau s’étire trop, lors d’une grossesse ou pendant l’adolescence par exemple, et sont quasiment définitives. Elles ne disparaissent pas, pour la plupart, même après avoir appliqué des crèmes « miracles » pendant un mois. Et c’est encore une fois parfaitement normal. Le corps d’une femme change, évolue, s’abîme parfois, cela fait partie de la vie. N’oublions pas que le corps d’une femme peut aussi donner la vie, ce qui est extraordinaire, quand on y réfléchit bien.

Essayer d’accepter son corps tel qui est.

Comme tout le monde, j’ai vu mon corps évoluer lors de la puberté et à 19 ans je ne peux pas dire que j’ai entièrement accepté celui que j’ai aujourd’hui. Je crois que l’on n’est jamais satisfaite de ce que l’on a et que l’on se créera toujours plus ou moins des complexes qui n’ont pas lieu d’être. Il est néanmoins important d’être dans une démarche d’acceptation car, par définition, on doit vivre avec ce corps toute notre vie. Alors même si l’on peut le sculpter grâce au sport, il y a des choses qui ne sont pas forcément modifiables. Évidemment, la question de la chirurgie rentre en compte et provoque toujours de nombreux débats. Pour ma part, je ne suis pas contre, j’estime juste qu’elle n’est pas toujours nécessaire et qu’elle ne doit pas être la seule solution au problème. Je pense d’ailleurs qu’il est important d’apprendre à s’aimer, indépendamment du regard des autres.
Par ailleurs, le sport et une bonne alimentation ainsi qu’une bonne hygiène de vie en général est important pour se maintenir en bonne santé et ne pas se mettre en danger. Cependant, il est important de se faire plaisir et de ne pas rentrer dans une spirale infernale pour plaire à la société ou aux autres. Je sais qu’il est extrêmement difficile d’accepter son corps tel qu’il est, surtout que les réseaux sociaux ne nous aident pas vraiment. Cependant, on répète souvent qu’il faut s’aimer soi-même avant d’être aimer par quelqu’un d’autre. Alors, n’attendez pas que quelqu’un vous dise qu’il accepte votre corps et qu’il l’aime, apprenez déjà à le faire par vous-même. Il paraît que la vie est plus belle quand on est bien dans sa peau !

Ces techniques qui aident à décomplexer

Comme précédemment énoncé, je ne prétends pas accepter mon corps tel qu’il est aujourd’hui à 100%, je pense que ça prendra encore plusieurs années. J’en suis consciente mais je compte y arriver un jour. Dans mon chemin vers l’acceptation de mon propre corps, plusieurs choses m’ont aidé.

Honnêtement, je ne vais pas vous dire d’arrêter de vous comparer avec les autres car la comparaison est une réaction naturelle que l’on a tous tendance à faire, tout en sachant qu’il ne faudrait pas. Nous pouvons simplement essayer de le faire le moins possible pour une vie plus saine.

L’humour est une bonne solution pour relativiser, tout comme l’autodérision. Ce sont les deux meilleurs conseils que je puisse donner car ils marchent plutôt bien pour moi. Celeste Barber est une instagrameuse qui parodie les photos des célébrités. Elle décomplexe les femmes avec humour et elle nous fait du bien !

Paris Hilton et Celeste BarberCeleste Barber

Par ailleurs, nombreuses sont les célébrités qui, aujourd’hui, refusent d’être photoshopées sur leurs photos qui font la Une des magazines. C’est grâce à ces femmes que toi ou moi prenons conscience que la star qui nous inspire possède aussi des imperfections. La célèbre photographe Annie Leibovitz l’a parfaitement illustré dans ces clichés de Serena Williams et Amy Schumer pour le calendrier Pirelli, qui n’avait alors plus rien à voir avec l’ancien.

Serena Williams et Amy Schumer

Kate Winslet, qui jouait le rôle de Rose dans Titanic a déclaré ne plus vouloir être retouchée sur ses photographies :
« Les marques se tournent vers des femmes qui ont réussi dans leur choix de carrière, et leur désir est que les gens suivent ces mouvances. Je veux dire la vérité sur qui je suis. Nous sommes toutes et tous responsables de l’image que nous donnons aux jeunes femmes, pour qu’elles soient fortes. Donc ce sont des choses importantes pour moi. »

Kate Winslet

La chanteuse Demi Lovato est aussi très impliquée : « Cela faisait de nombreuses fois que des gens ou des marques utilisaient des photos de moi et retouchaient mon corps sans mon consentement. Non non non, mes cuisses sont plus grosses que ça, pouvez-vous les remettre… ? »

Demi Lovato

Ce qu’il faut retenir

Accepter son corps tel qu’il est relève du défi quotidien. Il évoluera sans cesse et nous le détesterons peut-être parfois mais apprenons à l’aimer aussi un peu. Être bien dans sa peau est primordial, cela booste la confiance en soi et ce n’est que positif. Oubliez les « critères », faites du sport parce que vous en avez envie, manger sainement mais oubliez les régimes inutiles, faites vous plaisir. Se faire plaisir plutôt que se priver vous rendra bien plus heureuse. J’ai beaucoup parlé des femmes dans mon article, surtout parce que je fais part de mon expérience mais les conseils que je donne sont, je pense, autant valables pour les femmes que pour les hommes.

La vidéo à voir

Sur la chaîne Youtube de Fannyfique
Fannyfique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :