A l’ère du numérique, nous sommes assaillis par une multitude d’informations et d’images qui nous marquent parfois ou qui, au contraire, passent devant nos yeux sans attirer notre attention. C’est peut-être ce qui explique pourquoi la plupart des gens ferment les yeux lorsqu’ils voient des images d’enfants qui meurent de faim en Afrique, entre un reportage sur Ibiza, LA destination phare de cet été et un débat présidentiel. Comment prendre conscience que les autres ont besoin de nous et surtout, que pouvons-nous faire, à notre échelle pour faire preuve de solidarité?

Vous n’êtes pas impuissants pour faire preuve de solidarité

Lorsqu’un enfant demande à un adulte pourquoi un enfant de son âge qui vit de l’autre côté de la terre n’a pas à manger et à boire, il reçoit souvent la réponse suivante : « On peut pas aider tout le monde » ou encore « C’est comme ça ». Comme si « toute la misère du monde » est bien là où elle est, du moins, tant qu’elle reste dans l’autre hémisphère.

Bien souvent, face à une situation grave qu’il ne contrôle pas, l’être humain met en place un mécanisme de protection/défense : le déni. Cela ne se passe dans notre pays ; c’est loin de chez nous ; ça ne nous concerne pas. Donc on ferme les yeux, on oublie, on ne bouge pas, et puis nous aussi on a des problèmes. On évite surtout d’en parler à table lors des repas de famille parce que c’est tabou et puis, ça plombe l’ambiance. Je caricature un peu et nous avons tous plus ou moins réagit d’une manière similaire face à ce genre de situation. J’imagine que tout cela est également lié à un sentiment d’impuissance. Moi-même, je me suis longtemps demandé ce que je pouvais bien faire, à mon échelle.

Un être humain en vaut un autre

J’entends aussi beaucoup les gens comparer le malheur de telle personne avec celui d’une autre, comme s’il existait une sorte d’échelle du malheur qui justifierait notre inactivité. Mais le malheur des autres ne se comparent pas, il ne s’agit pas d’une compétition.

Dans le monde dans lequel nous vivons, je crois qu’il est important d’aider les autres, de toutes les manières qui puissent exister. Parfois, il suffit de très peu pour redonner le sourire à quelqu’un ou pour permettre à des enfants d’avoir à boire et à manger. L’altruisme est la meilleure des qualités, si nous ne la possédons pas, a nous de la cultiver. Il suffit de regarder un peu autour de soi pour se rendre compte que nous pouvons être utile, à notre manière et avec nos moyens.

Jérôme Jarre et la famine en Somalie

Cet influenceur français et plusieurs personnalités américaines ont tenté de sensibiliser les internautes sur son compte Twitter et sur Facebook à la situation de l’Afrique. Ils ont rassemblé plus de deux millions de dollars grâce à une collecte de fonds lancée via une plateforme de financement participatif : GoFundMe pour venir en aide aux Somaliens qui subissent la famine. Avec l’aide de la compagnie aérienne Turkish Airlines, ils ont envoyé des tonnes de denrées alimentaires et cherchent à présent des solutions durables pour un accès à l’eau potable dans le pays. La famine qui ravage l’Afrique depuis des années vient d’être déclarée comme la pire crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale. C’est notamment pour cela que j’attire votre attention sur cette situation.  Je crois, encore plus aujourd’hui, que nous devons être solidaire les uns avec les autres. Des humains, comme vous et moi souffrent chaque jour et nous ne pouvons pas fermer les yeux sur cette situation.

Ce qu’il faut retenir

Peu importe la cause que vous choisissez de défendre, il y aura toujours quelqu’un dans le monde qui aura besoin de votre aide. On dit souvent que « nous ne pouvons pas aider tout le monde mais tout le monde peut aider quelqu’un » et je pense qu’il n’y a rien de plus véridique. Une aide financière n’est pas la seule manière de venir en aide à quelqu’un. Que vous soyez étudiant(e), actif ou retraité, il y a forcément un moyen adapté à vos ressources de faire preuve de solidarité. Plus que jamais, je pense que c’est à notre génération de faire bouger les choses, de refuser la haine envers les autres et de préférer la solidarité et l’entraide.

Vers qui se tourner pour aider les autres ?

La liste suivante peut vous donner quelques pistes à approfondir le sujet si vous souhaitez devenir bénévole ou si vous voulez seulement faire un don. Elle est bien sûr non exhaustive. A vous ensuite de trouver et soutenir la cause qui vous tient à cœur.

Se renseigner dans la mairie de votre ville sur les associations existantes

Devenir bénévole / volontaire

Service civique

Cagnotte GoFundMe

Tipeee

La citation inspirante

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :